• DANS LES COULISSES DE QUATRE-VINGTS BILLETS !

    DANS LES COULISSES DE QUATRE-VINGT BILLETS !

     

    « Plume prenante » durant 17 années de la rubrique « Croire aujourd'hui » dans le journal de ma région , voici mon tout dernier billet !

     

    « Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose sous le ciel : un temps pour se taire et un temps pour parler; un temps pour prendre une plume, un temps pour la tailler; un temps pour s'appliquer, un temps pour raturer; un temps pour réécrire et... un temps pour cesser. »
    (d'après l'Ecclésiaste et Jacques Brel)

     

    Lorsqu’en mai deux mille trois, demande m’a été faite de rejoindre l’équipe des « Billets du samedi de La Presse Nord Vaudois », mon tout premier réflexe fut de répondre :
    « Non ! Pas moi ! Je ne suis ni pasteure, encore moins érudite, et pas théologienne ! »
    Bref : juste une simple femme, élevée par Georges Brassens au rang « d’épouse (presque !) modèle et grillon du foyer », raffolant, dans sa tête, jongler avec les mots !
     

    Il n’empêche ! « Quand l'instance se fait plus pressante, on n'ose pas se dérober ! » Dès lors, semblable à Saint-Exupéry dessinant pour le Petit Prince (que je me permets de plagier), « aussi étrange que cela me semblât, je sortis de ma poche un papier, un crayon »  et puis… j’ai essayé !  

    Essayé, poétique, d’accorder sans bémols les mots de mes écrits aux tons de ma pensée, pour dépeindre au plus près de ce que je ressens, ce qui donne sens et Vie à mon «Croire aujourd’hui» effleuré par le Souffle.

    Et si dans mes propos, j’ai sciemment oublié d’évoquer Dieu Très-Haut siégeant dans un ailleurs dont je n’ai pas idée, c’est que dans l’herbe folle de ma foi de piétonne, j’aime glisser mes pieds dans l’empreinte des pas du Très-Bas cheminant au ras des pâquerettes et des coquelicots toujours. Infiniment.

    À l’heure sonnant pour moi le temps de déposer mon crayon émoussé au chaud de son plumier, c’est sur les mots d’un autre que s’entrecroiseront mon espérance et mes doutes de billettiste… à la retraite : 

    « Trouver dans ma vie Ta Présence  

    Tenir une lampe allumée,  

    Choisir avec Toi la confiance,
    Aimer et se savoir aimé. » (Jean-Claude Gianadda)

     

    Marie-Claude Pellerin - 15 juin 2020


  • Commentaires

    1
    Verene
    Mardi 16 Juin 2020 à 14:52
    Joli coup de plume ! Chère cousine
      • Marie-Claude
        Mardi 16 Juin 2020 à 17:28
        Merci Vérène, tu me touches !
    2
    Rosemarie c.
    Mardi 16 Juin 2020 à 22:30
    Merci pour ces mots de tous les jours , pour Brassens et les autres, ceux de toi au plus près du cœur et des regards. Continue de nous emmener sur tes chemins ....bises
      • Marie-Claude
        Mercredi 17 Juin 2020 à 10:30
        C'est vrai que pour ce dernier billet, je me suis lâchée en citant et plagiant des compagnons de plume inspirants ! Ce sont eux qui, dès mon enfance, m'ont donné le goût des mots et surtout, de la cadence musicale des textes.
        Je n'arrêterai pas d'écrire ! Juste que dans ce registre de "Croire aujourd'hui", je ne me sens pas libre d'exprimer tout ce que je ressens et qui risquerait de choquer


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :